Martine fait un PSC #3 : les principes directeurs

Les origines du projet Terrdo/Centre des eaux douces étant clarifiées, prenons un peu de hauteur pour regarder le contexte global dans lequel celui-ci devrait être développé. Nous avons dégagé 4 points principaux desquels découleront les missions de l’établissement.

Le contexte général

L’eau, enjeu mondial du XXIème siècle

L’accès à l’eau et à l’assainissement est une condition sine qua non du développement durable des nos sociétés. A travers le monde, les ressources en eau se raréfient et se dégradent. L’eau est devenu un enjeu majeur du XXIème siècle et les plus hautes instances internationales se penchent sur la question.

Paysages et écosystèmes, des richesses réunionnaises

L’île de La Réunion est forte d’un patrimoine naturel d’exception et d’une biodiversité unique. La connaissance, la protection et la valorisation des milieux naturels réunionnais sont des enjeux majeurs d’un point de vue culturel, social et environnemental mais également économique, en particulier pour le tourisme.

Information, éducation et sensibilisation : des leviers d’action

L’information, l’éducation et la sensibilisation sont identifiées comme des leviers d’action dans les politiques publiques pour un développement durable. L’éducation à l’environnement et au développement durable a même été généralisée dans les programmes scolaires français.

Une économie de la connaissance, un contexte mondial

Le monde est entré dans une économie de la connaissance où recherche et innovation constituent sont des ressources cruciales. Développer et diffuser les savoirs et les compétences sont devenus des enjeux majeurs à l’échelle mondiale.

Un éco-campus : missions et positionnement

Dans ce contexte, compte-tenu de l’existant et de la demande du conseil régional, nous avons imaginé Terrdo comme un éco-campus dédié à l’étude et la valorisation de l’eau et des milieux aquatiques tropicaux. La valorisation s’entend ici aussi bien en termes économiques que sociaux et environnementaux. Plus précisément, les missions de Terrdo devaient être les suivantes.

Pour des publics dits curieux (familles, touristes, groupes scolaires, etc.) :

  • Valorisation des paysages et milieux aquatiques réunionnais
  • Education à l’environnement et au développement durable
  • Information eut sensibilisation aux enjeux liés à l’ea
  • Présentation de la recherche et de l’innovation à La Réunion.

A destination de publics dit experts (chercheurs, professionnels, étudiants, etc.) :

  • Recherche sur les milieux aquatiques tropicaux
  • Adaptation et transfert de technologies
  • Formation de techniciens, ingénieurs et chercheurs
  • Appui au développement de filières économiques
  • Expertises et aide à la décision pour la gestion des espaces naturels

Terrdo a été pensé comme lieu rassemblant  des acteurs autour du thème de l’eau et des milieux aquatiques. Il intègrerait des activités complémentaires et permettrait aux acteurs d’interagir pour innover et créer ensemble de la valeur sur un plan économique mais aussi social et environnemental. Terrdo fédèrerait les initiatives existantes et à venir au sein d’un même écosystème où les actions de l’un nourrissent les activités de l’autre. Un leitmotiv : rassembler les acteurs, intégrer les activités et fédérer les initiatives.

L’éco-campus Terrdo devait être structuré en deux pôles avec :

  • Un centre des ressources technologiques rassemblant des activités de R&D, formation et soutien au développement économique à destination des publics dits experts.
  • Un centre de découverte des sciences et de l’environnement (ou dans le jargon muséal, un centre de culture scientifique et d’interprétation du territoire) levant des champs de l’éducation, de la culture et du tourisme à destination des publics dits curieux.
Terrdo, principes directeurs de l'éco-campus

Terrdo, principes directeurs de l’éco-campus

Parties prenantes et valeurs

Rassembler les acteurs, très bien mais lesquels ? A qui s’adresse Terrdo ou plutôt avec qui voulions-nous développer ce projet ? A priori le projet concernait une multitudes d’acteurs : les collectivités, les organismes en charge des ressources et des milieux naturels, des institutions de recherche, des entreprises et bien évidemment, les réunionnais eux-mêmes, futur visiteurs et utilisateurs de l’équipement. Il était pour nous évident que les enjeux adressés par Terrdo nécessitaient de s’inscrire dans une approche globale et systémique. Nous devions associer autant que faire se peut, toutes les parties prenantes, à savoir tous les acteurs, individuels ou organisations, qui en interne ou en externe, seraient concernés par les missions et les activités de Terrdo.

Nous avons distingués trois catégories de parties prenantes qui peuvent paraître arbitraires. Gardons à l’esprit que les limites entre elles sont et doivent être perméables.

  • L’équipe constituée des individus travaillant en interne pour l’établissement.
  • Les publics à savoir les individus ou groupes d’individus qui feront usages de activités et produits proposés par Terrdo que ce soit des publics dits experts (volet CRT) ou curieux (volet Centre de découverte des sciences et de l’Environnement).
  • Les partenaires c’est-à-dire les individus et organisations avec qui Terrdo construira les activités et produits à destination des publics.

Enfin, nous avons défini cinq valeurs qui devaient guider les actions de Terrdo.

  • Responsabilité. Terrdo s’attachera à expliciter et assumer ses responsabilités environnementales, économiques et sociales et aura le souci du développement durable dans toutes ses pratiques.
  • Ouverture. Outil intégratif et fédérateur, Terrdo sera ouvert à toute forme de collaboration qui contribuerait à assurer ses missions, à La Réunion, dans la zone SSOI et au-delà.
  • Participation. Au sein de Terrdo, chacun, expert ou simple curieux, pourra participer en apportant son savoir et son énergie. Terrdo aura la responsabilité d’intégrer et d’organiser ces multiples paroles pour construire un réel dialogue entre sciences et société.
  • Convivialité. Terrdo rassemblera de multiples acteurs. Chacun pourra y trouver un lieu qui lui ressemble dans une atmosphère conviviale, propice à la création de valeurs.
  • Excellence. Terrdo sera un acteur de référence sur le thème de l’eau et des milieux aquatiques en zone tropicale. Terrdo visera l’excellence dans toutes ses activités pour enrichir et partager les connaissances avec rigueur et intelligibilité.

Voilà pour les principes directeurs du projet. Dans le prochain billet, j’approfondirai la question des publics cibles de Terrdo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>